11/07/2011

Hautes tiges

Sur les marchés dans ma région (Charleroi) les Dahlias se rencontrent souvent au printemps sous forme de petites plantes, souvent très florifères, destinées aux jardinières. Semis ou boutures de petites variétés elles donneront souvent en fin de saison uns système racinaire déjà pourvu de petits tubercules réutilisables au printemps suivant.On obtient alors des plantes de taille basse plus fournies mais souvent aussi nettement moins florifères.

Assez souvent aussi se rencontrent sur ces mêmes marchés en début d'été des potées de variétés de taille moyenne (20 -30cm). Hélas il s'agit très souvent de coloris très classiques.

Vers la fin juillet, depuis quelques années,  certains marchands proposent des potées assez conséquentes (pots de 25 cm et plants déjà fleuris de 50-70cm de haut) de culivars à hautes tiges et qui plus est fort diversifiés en formes et couleurs.

Ces potées remportent un certain succès et on dirait bien qu'un  regain prend forme au niveau des grandes variétés, si abondantes autrefois dans les jardins. Il s'agit très vraisemblablement de bouturages de printemps et la croissance rapide de ces plants (soit gardés en pots, soit remis en pleine terre) donne souvent une floraison confortable jusqu'aux premières gelées. A ce moment, les tubercules naissants ou déjà bien formés donneront l'année suivante des plantes bien vigoureuses.

Dans les notes suivantes je me propose de passer en revue les différents cultivars que j'ai ainsi acquis et ceux qui suivront.

Merci à mes confrères jardiniers  de me signaler si ce "nouvel" engouement pour ces plantes est aussi remarqué dans leur région. La porte est ouverte à tous les commentaires.

Les commentaires sont fermés.