30/05/2011

Au début...

 

Damzelles-Dahlias.jpgAu début…

 

Quand j’étais tout petit, dans le jardin de ma grand-mère, le long d’un mur bien exposé au soleil fleurissait toute une rangée de dahlias multicolores et j’avais grand plaisir à les admirer tout au long des mois d’été avec tout le cortège des bourdons, abeilles et bien d’autres bestioles qui visitaient sans cesse ces fleurs merveilleuses.

 30 ans plus tard j’acquis ma demeure dans la banlieue de Charleroi. Une vieille maison de ville datant du début du siècle dernier avec un petit  jardin tout en longueur et ceint de hauts murs de brique. Il n’avait plus été entretenu depuis des années et c’était pratiquement la jungle. Quelques restes de vieux rosiers émergeaient péniblement d’une végétation ébouriffée pratiquement revenue à l’état sauvage et on devinait à peine la présence d’anciens parterres empierrés envahis par les chardons, orties et autres mauvaises herbes.

A vrai dire il resta longtemps dans cet état, n'ayant pas trop de temps à lui consacrer. Quelques timides tentatives d'amélioration ont bien été apportées par l'ajout de plantes nouvelles pour remplacer progressivement les "cruaux" comme on dit par ici mais bien souvent la nature sauvage reprit ses droits. Seules les hautes tiges semblaient résister vaille que vaille alors que les petites plantes se voyaient rapidement envahies par les mauvaises herbes.

C'est ainsi que quelques variétés de beaux Dahlias parvinrent à survivre dans cette jungle, même des fois s'il m'arrivait d'oublier de les rentrer pour l'hiver. Ces pionniers marquèrent le début d'une passion qui ne démarra vraiment que 30 plus tard encore...

Commentaires

Bonsoir et bienvenue dans le monde de la blogsphère. Les échanges entre passionnés de la nature sont distrayants mais également instructifs. Je te souhaite plein succès dans ces découvertes et dans les retrouvailles de dahlias. A-Marie

Écrit par : A-Marie | 30/05/2011

Répondre à ce commentaire

Bonjour A-Marie et merci pour cet encouragement !

Écrit par : Noël Mal | 05/06/2011

Les commentaires sont fermés.